qu'est ce que l'art thérapie

L’Art-thérapie

Qu’est- ce que l’Art-Thérapie ?

L’art-thérapie propose une expérience de créativité dans un cadre bienveillant, où vont être facilitées, stimulées, accompagnées, les capacités créatives de la personne, que la séance soit individuelle ou collective. L’accompagnement, personnalisé et négocié, se fait à court, moyen ou long terme dans une perspective d’apaisement et/ou de dynamisation, de développement personnel et/ou une perspective curative. L’Art-thérapeute propose des médiations telles que l’expression corporelle, la danse, le mime mais aussi le jeu, les arts plastiques, le chant, l’écriture, etc. qui permettent à la personne d’exprimer ses émotions profondes, ses ressentis, son imaginaire et ses difficultés et/ou souffrances pour mieux vivre sa vie, avec soi et les autres.

Laisser venir la poésie en soi

Pour aller plus loin

« Au-delà des médiations artistiques, des médiations créatives, l’art-thérapie s’adresse à des personnes en difficultés et /ou en souffrance, portés par une plainte qui cherche un accueil, une écoute, un lieu. Dans cet espace thérapeutique, le recueil du consentement de chacun est recherché, ainsi que l’accueil des difficultés et/ou souffrances, mais aussi de nos potentialités pour vivre mieux la vie de tous les jours, pour mieux vivre avec les autres. La séance se présente comme le prétexte à la créativité de chacun/chacune, à travers un dispositif, des ouvertures poétiques, des règles de non jugement esthétique ou morale, de non interprétation, de non forçage d’un dire en séance, ouvrant du coup à la possibilité de la surprise créative, souvent joyeuse, toujours étonnante. Dans cet espace contenant, référé à un code et une éthique, l’imagination s’invite, dans des formes éphémères, afin de ne pas figer l’expression et que la personne puisse trouver ou retrouver des appuis, retrouver la plasticité de sa vie psychique, pour mieux s’inscrire et s’exercer dans le lien social, à l’extérieur des séances, pour « reprendre sa parole en mains » JP Royol, PROFAC. Dans ce cadre, l’art-thérapeute est averti des effets de sa présence ». Nicole Lamoureux, octobre 2015.

Pour aller plus loin sur la fonction de l’art-thérapeute

L’art ne soigne pas, sauf peut-être des artistes. En art-thérapie, l’art, c’est un pré-texte. C’est la rencontre, accompagnée par un thérapeute, entre nos ressentis, notre sensorialité, notre imaginaire produit par notre vie psychique, par notre vécu et leurs mises en formes qui est aidante. L’art thérapeute accompagne la personne dans un processus soignant qui l’aide à trouver sa solution singulière pour vivre sa vie d’être humain.
L’art-thérapeute est en supervision car il est averti des effets de sa présence pour la personne, dans le groupe. Une présence non invasive, non intrusive, une présence « en creux » en séance, qui va travailler « ses reliefs » en supervision. Présence au repos, mais présence au rendez-vous de l’imaginaire du sujet.
Il revient à l’art -thérapeute de poser le cadre de la séance et d’en tenir les règles. L’art-thérapeute propose à la personne en difficultés de multiplier les rencontres avec des situations de créations, avec des objets artistiques éphémères qui se forment, se transforment, en tenant le pari, qu’ainsi, l’objet psychique ira s’affirmer ailleurs, au dehors. Nicole Lamoureux, 2015, PROFAC.

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), code NSF : 330v

Résumé descriptif de la certification d’Art-Thérapeute :

Niveau et/ou domaine d’activité II (Nomenclature de 1969) – Convention(s) Code(s) NSF : 330v
Spécialités plurivalentes des services aux personnes production à caractère artistique
Résumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétences acquises :

◤ Appellations :

  • Art-thérapeute
  • Danse-thérapeute
  • Musicothérapeute
  • Neuropsychologue
  • Praticien / Praticienne en psychologie
  • Psychanalyste
  • Psychodramatiste

◤ Les activités exercées par le titulaire sont :

  • Négocier les modalités d’une prise en charge au travers de la pratique d’une création artistique.
  • Construire son intervention.
  • Intervenir en fonction d’un groupe ou d’un individu.
  • Accompagner un processus de changement.

◤ Le titulaire possède les compétences suivantes :

  • Etablir l’offre d’intervention ciblée.
  • Rédiger une proposition financière intégrant tous les paramètres :
  • Discerner – identifier les interlocuteurs facilitateurs et les acteurs directs et indirects pour optimiser l’action à venir en s’assurant de leur coopération.
  • Informer les décideurs pour une bonne compréhension de l’intervention à venir.
  • Faire valider le projet d’intervention par les équipes en vue d’une collaboration harmonieuse en fonction du cadre d’intervention.
  • Identification des contextes de travail avec les règles de service explicites et implicites et en identifiant les acteurs.
  • Repérage des schèmes d’interaction pour établir des relations propices à une bonne intervention, eu égard aux caractéristiques des personnes accueillies.
  • Etablir un cadre de confiance avec la personne ou le groupe pour lui permettre d’accéder au changement.
  • Discerner ce qui dans la personne est en germe de créativité qu’il faudra pousser plus avant.
  • Aider à la résolution du transfert en en percevant les mouvements à travers l’expression artistique.
  • Choisir le média dont l’art-thérapeute a la maîtrise et en mesurer l’effet tout au long de l’intervention pour s’assurer de sa pertinence.
  • Repérer comment passer de l’expression à la création en discernant dans l’œuvre ce qui peut être poussé plus avant pour aider la personne dans la transformation de son comportement.

◤ Secteurs d’activité ou types d’emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme,
ce titre ou ce certificat :

  • Secteur social : Enfance, adolescence, personnes âgées, handicapés.
  • Secteur Santé : Hôpitaux psychiatriques, CATTP (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel)
    hôpitaux de jour, CMP, Centre Médico-psychologique, Hôpital général (notamment oncologie, pédiatrie..)
  • Éducation Nationale : Classes relais, CLIS, SEGPA. Secteur Justice PJJ : Protection Judiciaire de la Jeunesse, Prisons et ré-insertion,secteur insertion développement social des quartiers,action culturelle des mairies et prévention.
  • Secteur associatif :
    Création de son propre poste dans l’association dont on a été à l’origine. Secteur entreprises: service Ressources humaines ou du comité d’entreprise.