Votre Art-Thérapeute

Je suis formée à l’écoute et l’échange, à ce qui se passe dans la relation à soi, à l’autre, en tant que psycho-praticienne et art-thérapeute

Je me déplace dans les établissements et dans les entreprises et au domicile de personnes âgées et / ou handicapées par une maladie chronique, invalidante.

Je reçois sur rendez-vous à mon cabinet.

Mes appuis : l’écoute, la relation, l’expression corporelle, le mime, les arts plastiques, le récit et l’écriture

Je me forme en continu et suis en supervision

Je suis adhérente de la Ligue Professionnelle d’Art-Thérapie

Mon parcours

Certifiée Art-thérapeute à PROFAC

Je suis formée à des médiations créatives telles que l’expression corporelle et le mime, les arts plastiques, l’écriture et le récit.

Je suis formée en psychopathologie de l’enfant, l’adolescent, l’adulte, la personne dépendante et/ou handicapée et aux Relations Humaines (stages cliniques, expérience professionnelle et formation universitaire).

J’ai réalisé récemment deux expositions où se mêlaient les arts plastiques et l’écriture à Pierrevives à Montpellier (mars 2016) et à la Villa Douce à Reims (juin 2014)

Mon expérience professionnelle : auprès d’enfants, d’adolescents, de personnes âgées et dépendantes, d’adultes handicapés et/ou souffrant de troubles psychiques, mais aussi la formation des travailleurs sociaux, la recherche en sciences sociales et l’analyse de pratiques professionnelles dans le champ social, médico-social, en particulier sur les thèmes de la parentalité, de l’adolescence, du travail de deuil, de l’interculturalité et des addictions.

accueil détente échange

 

Mon cabinet d’art thérapeute

C’est un espace pour trouver ou retrouver le plaisir de s’exprimer, de vivre ou revivre l’inattendu de la créativité et du jeu, la relation à soi, à l’autre

C’est un espace où chacun peut être dans une meilleure écoute de son corps ; notre corps nous parle et parle aux autres : réapprenons à l’écouter, à nous écouter et voyons ce que cela produit dans notre vie

 

 

C’est un espace pour mettre en forme ses ressentis, ses émotions, ses rêves, les flux d’images et de mots qui nous traversent, les nommer ou pas, pour pouvoir les transformer dans sa vie de tous les jours.

C’est aussi un espace de soutien et de détente.

 

Pour aller plus loin sur la fonction de l’art-thérapeute

L’art ne soigne pas, sauf peut-être des artistes. En art-thérapie l’art est un pré-texte. C’est la rencontre, accompagnée par un thérapeute, entre nos ressentis, notre sensorialité, notre imaginaire produit par notre vie psychique, par notre vécu et leurs mises en formes qui est aidante. L’art thérapeute accompagne la personne dans un processus soignant qui l’aide à trouver sa solution singulière pour vivre sa vie d’être humain.

L’art-thérapeute est en supervision car il est averti des effets de sa présence pour la personne, dans le groupe. Une présence non invasive, non intrusive, une présence « en creux » en séance, qui va travailler « ses reliefs » en supervision. Présence au repos, mais présence au rendez-vous de l’imaginaire du sujet.

Il revient à l’art -thérapeute de poser le cadre de la séance et d’en tenir les règles. L’art-thérapeute propose à la personne en difficultés de multiplier les rencontres avec des situations de créations, avec des objets artistiques éphémères qui se forment, se transforment, en tenant le pari, qu’ainsi, l’objet psychique ira s’affirmer ailleurs, au dehors. Nicole Lamoureux, 2015, PROFAC.

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 13091
Certificat professionnel d’Art-thérapeute : Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) :
Arrêté du 17 juin 2011 publié au Journal Officiel du 10 août 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l’intitulé “Art-thérapeute” avec effet au 01 juin 2007, jusqu’au 10 août 2016.
Les Art-thérapeutes travaillent dans divers domaines (social, santé, prévention…etc.).
Ils interviennent, le plus souvent, au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en collaboration avec des médecins, des enseignants, des travailleurs sociaux, des infirmiers, et ce, sous la responsabilité exclusive d’un médecin-chef de secteur hospitalier ou d’un médecin attaché à un service privé.
Les principaux employeurs sont : les Centres Hospitaliers Universitaires, les Centres Hospitaliers Spécialisés, les Cliniques psychiatriques ou généralistes, les Instituts Médico-pédagogiques, les Instituts Médico-Educatifs, les Maisons à Caractère Sanitaire et Social (MECS), les Maisons d’Accueil Spécialisé(MAS), les Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM), les Centres de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnels (CRRF), les Centres Spécialisés en Médecine Physique et de Réadaptation. Secteur social: enfance, adolescence, personnes âgées, handicapés Secteur Santé Hôpitaux psychiatriques, CATTP (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel), hôpitaux de jour Prisons et réinsertion des détenus, Insertion sociale, scolaire et professionnelle – Secteur associatif. Cabinets de groupe paramédicaux.
L’Art-thérapeute peut exercer en libéral, il peut être salarié d’une institution (contractuel ou fonctionnaire), auto-entrepreneur et/ou créer une association Loi 1901.
L’Art-thérapeute est un professionnel qui met ses compétences artistiques avérées et ses connaissances des difficultés psychologiques, non pas au service d’un enseignement artistique, mais de l’expression de personnes présentant des difficultés (psychologiques, physiques ou sociales).
– Recueillir, analyser, hiérarchiser et synthétiser les demandes de prise en charge sur indication médicale.
– Définir et formuler les objectifs spécifiques et généraux du demandeur afin de mettre en place un plan d’action art-thérapeutique en choisissant le type de médiation artistique.
– Faire une proposition technique claire et présenter le processus détaillé de la prestation et formaliser la contractualisation.
– Etablir les règles du fonctionnement des séances, fixer des buts précis à l’intervention et proposer un dispositif modulable.
– Comparer les différentes productions artistiques en dégageant les progrès de l’expression et les points de blocage.
– Proposer des techniques précises de facilitation pour permettre le dépassement des blocages de l’expression créatrice.
– Intégrer ses interventions au sein d’un projet thérapeutique institutionnel.
– Elaborer et mettre en œuvre les indicateurs, les outils et les procédures d’évaluation.
– Organiser les restitutions de l’intervention et dégager un bilan argumenté et cohérent des observations.
– Connaître précisément les démarches de formation professionnelle continue associée à un engagement dans une dynamique de recherche
– Référer une question à un ou plusieurs courants théoriques et à intégrer des connaissances d’autres champs disciplinaires tels que la psychologie et la psychopathologie clinique.
– S’approprier les différents paradigmes de recherche permettant le choix d’une méthodologie pertinente.
Capacités attestées :
– Pratiquer régulièrement d’une ou plusieurs techniques de médiations créatrices
– Mettre en synergie les observations initiales et l’offre art-thérapeutique personnalisée
– Maîtrise des techniques d’écoute active et compréhension des mécanismes psychologiques
– Mettre en cohérence les signaux révélateurs de trouble et les techniques artistiques proposées.
– Evaluer les compétences créatrices du demandeur.
– Capacités rédactionnelles nécessaires à l’établissement d’un contrat art-thérapeutique rédigé à partir d’un modèle-type.
– Définir les variantes à partir des données initiales.
– Utiliser des grilles d’évaluation comprenant des représentations de productions datées mises en lien avec l’évolution psychologique du demandeur. Traitements statistiques et analyses des données.
– Référer ses interventions professionnelles aux lignes-forces du projet institutionnel et du projet thérapeutique.
– Effectuer des recherches de partenaires professionnels à partir de bases de données locales, régionales et nationales.
– Connaissance des démarches de formation professionnelle continue en art-thérapie associée à un engagement dans une dynamique de recherche. Connaissance des différents paradigmes de recherche.